Accueil > Blogue > Démystifier le Big Data : 3 mythes sur le sujet
Big data

Démystifier le Big Data : 3 mythes sur le sujet

Par : Publipage

Le Big Data est très certainement l’une des tendances majeures qui s’est imposée au cours des dernières années. C’est nouveau, c’est puissant, bref tout le monde en veut. Et tout de suite!

En fait, c’est si nouveau que le terme n’a même pas encore été adopté de façon courante par les francophones. Si vous visitez le site de l’Office québécois de la langue française, il vous parlera de « mégadonnées ». Mais croyez-nous, si vous voulez vous faire comprendre, il est préférable de parler de Big Data!

Mais est-ce que ce nouveau venu est bien maîtrisé de la part des PME? De la part des commerces locaux? Voyons cela.

Au-delà du buzzword, le Big Data, c’est quoi?

Qu’est-ce que c’est le Big Data? Ce sont des données, tout simplement. Beaucoup de données. Des chiffres, des images, des faits mathématiques, des textes, de l’analytique. Diffusés en temps réel et en très grande quantité. Rien de plus, rien de moins.

Pourquoi en fait-on toute une histoire? Parce que des données, il y en a tellement, qu’il devient impossible de tous les dompter. Et à qui la faute (si l’on peut dire) ? Au formidable avènement d’Internet. En effet, maintenant, nous ne nous contentons plus de regarder le Web : nous pouvons le lire!

Et, au-delà du fameux buzzword, il y a tout un univers de possibilités. Comme spécialistes du marketing relationnel, nous croyons important de briser avec vous, quelques-uns des mythes que nous entendons quotidiennement.

Mythe 1 : Le Big Data fourni des réponses concrètes aux problèmes marketing.

FAUX! C’est même archi faux. Nous sommes désolés de vous l’apprendre : le Big Data ne sauvera pas, à lui seul, une entreprise dont les ventes sont en chutes libres. Non.

Comme nous vous l’avons mentionné ci-dessus, le Big Data, ce n’est rien de plus que des données. Et pour les interpréter, il faut compter sur l’intelligence stratégique d’un conseiller en Web analytique ou en marketing relationnel.

Toutefois, rassurez-vous. Si le Big Data ne donne pas de solutions précises, il offre très certainement les munitions à un bon département marketing relationnel pour les formuler. La clé, c’est de savoir comment lire ces nombreuses colonnes de chiffres!

Mythe 2 : Le Big Data est une mode passagère.

Ce n’est pas vrai. La preuve? Les données ne sont pas nouvellement arrivés dans les campagnes marketing (surtout celles de marketing relationnel). La différence, c’est que maintenant, nous avons les technologies pour les aborder différemment. Et plus rapidement! PUBLITRAC en est un bon exemple.

Non, croyez-nous, le Big Data n’est pas près de disparaître. Il est plutôt appelé à se transformer. À se perfectionner. Et les technologies qui poussent chaque jour nous aideront à peaufiner notre façon d’interpréter ces fameuses données. Par ailleurs, les études démontrent que les investissements à son endroit augmenteront au cours des prochaines années.

Mythe 3 : Le Big Data va complexifier l’utilisation du Web.

Pas du tout. En fait, avant l’explosion du Big Data, tout le monde (principalement les commerces) pouvait produire et diffuser n’importe quel contenu sans avoir à se soucier de leur retour sur l’investissement (ROI). Cela n’avait pas d’importance : l’effet de la nouveauté amenait du monde, peu importe la qualité. Mais les choses ont changé. Le consommateur est devenu plus exigeant. Et informé.

Le Big Data n’est pas nouveau. Les données quant à elles ont toujours existé. Les experts en marketing ont simplement décidé de préciser l’exercice et de se pencher sur celles-ci en créant des cadres de travail pour mieux en comprendre le sens. Les choses ne vont pas se complexifier : elles vont se préciser. De plus en plus.

Donc, que devons-nous penser du Big Data au final?

Premièrement, qu’il n’est pas prêt de partir. Non, ce n’est pas une vague tendance éphémère ni un terme à la mode. Ce n’est pas non plus un délire des TI qui s’amusent à extraire des données superflues. Elles sont, bien au contraire, inscrites pour rester.

En fait, le Big Data est loin d’être une nouveauté. Les données existent et nous parlent depuis toujours. Mais depuis l’arrivée (et l’explosion) d’Internet, nous avons développé des technologies qui génèrent encore et encore des données qui pointent et indiquent tout.

Notre avis? Considérez le Big Data comme l’essence d’une nouvelle ère… qui n’est, au fond, pas si nouvelle que ça! Dans un monde où la personnalisation de l’expérience-utilisateur exige le profilage du consommateur, soyez certains d’une chose : vous en entendrez parler encore (et encore!).

Apprenez simplement à mieux le cerner et en cas de besoin, entourez-vous des bons spécialistes.

Partager cet article

Articles reliés

From shefikaemarketing.blogspot.com

L’importance des personas en marketing de contenu

Dans l’univers du marketing de contenu, la notion de persona est devenue un vecteur essentiel du processus d’élaboration de campagnes et de compréhension des cibles à atteindre. Le mot « persona » fait référence à un archétype, un personnage fictif aidant les créateurs à se représenter un […]

From www.windowssearch-exp.com

Est-ce que vous maximisez l’utilisation de votre base de données?

Lors de l’établissement d’une base de données, les informations que vous emmagasinez doivent être considérées comme de la matière première brute et non comme une fin en elles-mêmes. Une liste de noms, d’adresses et de numéros de téléphone ne vaut, règle générale, pas grand-chose en […]

Lead-Generation-4-300x225

10 idées pour faire croître votre base de données

Un aspect crucial du marketing numérique est de toujours songer à des façons d’augmenter le nombre de courriels ou de contacts présents dans votre base de données. Sans votre base de données, vos initiatives marketing et la portée de celles-ci sont grandement diminuées. Voici donc […]

Publitrac
Haut